Imprimer
         N°14 - octobre 2023    
Regardez la version en ligne.
La lettre des nappes profondes de Gironde
 

Sobriété

Sobriété, c'est le mot qui revient fréquemment quand sont évoqués les défis que nous allons devoir collectivement relever du fait du changement climatique.

Mais si l'hiver qui arrive est pluvieux, qu’en sera-t-il des économies d'eau, de la maîtrise des consommations, de notre sobriété en matière d'usage de l'eau ?

En Gironde, nous savons d'expérience que le retour d'une pluie abondante se traduit par un relâchement des efforts, et ce alors que nos nappes les plus profondes sont peu sensibles aux variations météorologiques.

Peu importe que la sécheresse règne ou que les pluies soient importantes, la sobriété est la règle d'or pour la préservation de ce patrimoine unique que constituent les nappes profondes qui nous alimentent en eau potable.

C'est ce message simple que visent à diffuser nos dispositifs girondins de sensibilisation des scolaires et du grand public, message simple et règle d'or qu'il convient de ne pas oublier au retour de la pluie.

Célia MONSEIGNE
Présidente du SMEGREG

-
---

25 ans de gestion des nappes profondes de Gironde
 

Le SMEGREG et la Commission locale de l’eau du SAGE des Nappes profondes de Gironde célébreront plusieurs anniversaires le 17 octobre prochain à Bordeaux à l’immeuble Gironde :

  • la création du SMEGREG et à l'installation de la CLE du SAGE des nappes profondes de Gironde il y a 25 ans ;
  • l'approbation du SAGE des Nappes profondes il y a 20 ans, premier SAGE approuvé dans le bassin Adour Garonne et premier SAGE du territoire national consacré exclusivement aux eaux souterraines profondes ;
  • la révision de ce SAGE, il y a 10 ans, et l'ouverture du SMEGREG à tous les services d'eau potable girondins désireux de s'impliquer dans la gestion des ressources qui les approvisionnent.

Cet événement sera donc l'occasion de fêter plusieurs anniversaires : 25 ans, 20 ans, 10 ans, tous en lien avec les nappes souterraines à grande inertie qui constituent un patrimoine unique malheureusement encore trop peu connu.

Il permettra également de rappeler que toutes ces actions ont pour origine la surexploitation de certaines nappes profondes, le diagnostic de leur état ayant été posé grâce aux données du suivi porté depuis 65 ans par le Département.

Le SMEGREG vous propose de vous joindre à ses membres, ses équipes et tous ces partenaires autour d’un programme riche et de quelques bougies pour célébrer 25 ans de gestion de nappes profondes.

Découvrez le programme ici et le cas échéant faites-nous part de votre intention d'être présent à l'adresse anniversaire@smegreg.org.

-
---

Une nouvelle espèce de Turritelles à Saucats

Bien loin des petits mollusques marins qui peuplaient autrefois l’Océan Atlantique et dont les fossiles sont visibles à la Réserve géologique de Saucats, ce sont des Turritelles de l’école du même nom à Saucats dont il est question ici. C’est par dizaines qu’il se sont familiarisés avec les eaux douces. La direction et l’ensemble des enseignants ont en effet décidé d’immerger leurs petites "turritelles" dans le dispositif "l’Eau, un Enjeu Majeur".


Lire la suite
---

3 questions à Patrick EISENBEIS, ingénieur usages de l'eau et territoires au SMEGREG

DREauP (pour Dynamiques de consommation et Référentiels de l'EAU : des Pratiques des usagers aux transformations des services) est un programme de recherche engagé en 2023.
Pourquoi le projet DREAUP ?

Tous les acteurs qui ont une politique d'incitation aux économies d'eau ou qui travaillent sur l'incidence du changement climatique sur la demande en eau potable sont confrontés à une connaissance très imprécise de la répartition des consommations d'eau entre les différents usages dans nos domiciles. Les ratios que nous utilisons sont basés sur des évaluations, les déclarations des usagers, mais rarement sur des mesures poste par poste. Cette méconnaissance nous pénalise.
 

En quoi consiste le projet et qui y participe ?

Initié par le SMEGREG et la Collectivité Eau du Bassin Rennais, c'est un projet de recherche pluriannuel (2023-2026) piloté par le CSTB et mené en collaboration avec l'INRAE, l'UMR Passages, l'UPR Chrome et l'OIEAU. Eau 17, Eau de Paris et Eau de Bordeaux Métropole nous ont rejoint pour la première phase, et au moins 10 autres collectivités de toute la France participeront à la suite du projet.
Le projet vise, par des mesures dans des logements sur tout le territoire métropolitain, à améliorer la connaissance des usages de l'eau à domicile. En parallèle les sciences humaines seront mobilisées avec différentes enquêtes qui seront menées auprès des abonnés.


Quels sont les résultats attendus à l’issue du projet ?

L'identification et l'analyse des mécanismes, leviers et contraintes qui peuvent agir sur la consommation permettront de proposer de nouveaux référentiels des usages de l'eau dans les logements correspondant à différentes typologies de situation (localisation, urbain/rural, type d'habitat, …). En permettant l'identification des facteurs qui influencent nos consommations, ces référentiels permettront notamment d'évaluer l'influence du changement climatique sur la demande en eau potable et de construire des politiques d'incitation aux économies d'eau plus efficaces.
-
---

Toutes les nappes d'eau souterraine sont-elles phréatiques ?

Avec la sécheresse, les eaux souterraines sont omniprésentes dans les médias cette année. Et quand on nous parle des nappes, on les qualifie toujours de phréatiques, en associant systématiquement l'adjectif "phréatique" au mot "nappe".

D’où la question : "toutes les nappes d'eau souterraine sont-elles phréatiques ?


 
-
---
---
Tous droits réservés, SMEGREG
Si vous ne souhaitez plus recevoir nos nouvelles, désabonnez vous
La lettre d'information des Nappes profondes de Gironde présente l'actualité de la CLE, du SAGE et de l'EPTB des Nappes profondes de Gironde. Elle traite de la réglementation, de la mise en œuvre du SAGE, des initiatives locales, des techniques mobilisables, des résultats obtenus, ...

En vous abonnant, vous acceptez que vos données soient utilisées par le SMEGREG pour vous faire parvenir cette lettre d'information. Conformément à la réglementation en vigueur, vous disposez d'un droit d'opposition, d'accès, de portabilité, de rectification ou de suppression des données qui vous concernent. Ces droits peuvent être exercés en contactant le Délégué à la Protection des Données du SMEGREG par voie électronique à l'adresse suivante : contact@smegreg.org

Données personnelles
Les informations recueillies sur le site smegreg.org et ses différents formulaires de saisie sont enregistrées dans un fichier informatisé pour favoriser les échanges entre la communauté des acteurs de la gestion intégrée de l’eau.
Les informations nominatives sont conservées pendant une durée illimitée ou jusqu’à la réception d'une demande de résiliation de votre abonnement.
Powered by AcyMailing