logo smegreg

Déjà 25 ans…

"25 ans de gestion des nappes profondes de Gironde", tel était le thème des 4 anniversaires que le SMEGREG et la Commission locale de l’eau du SAGE des Nappes profondes de Gironde ont célébré le 17 octobre dernier, aux côtés de 150 participants qui avaient répondu à leur invitation.

PXL 20231017 074735478

Un événement unique pour souffler un nombre conséquent de bougies :

  • 25 pour célébrer la création du SMEGREG et 25 pour l'installation de la CLE du SAGE des nappes profondes de Gironde
  • 20 pour l'approbation du SAGE, premier approuvé dans le bassin Adour Garonne et premier consacré exclusivement aux eaux souterraines profondes sur le territoire national ;
  • et 10 pour la révision de ce SAGE et l'ouverture du SMEGREG à tous les services d'eau potable girondins désireux de s'impliquer dans la gestion des ressources qui les approvisionnent.

L’occasion de réunir les acteurs, les partenaires et l’ensemble des contributeurs du SMEGREG autour d’un moment convivial, mais pas que… Ce fût aussi l’occasion de diffuser différents messages, distillés au fil des 4 conférences assurées par des intervenants de marque.

Rappeler avant toute chose l’exclusivité de ce patrimoine exceptionnel qu’est celui des nappes profondes de Gironde, dont la surexploitation a été le facteur déclenchant de la création du SMEGREG et de l’installation de la CLE. Un rappel de l'histoire des nappes profondes assuré par Bruno de Grissac, directeur du SMEGREG, qui a insisté sur l’importance de poursuivre nos efforts et la politique engagée car, non, le problème de surexploitation de certaines nappes n'est toujours pas résolu.

S’interroger ensuite sur les modalités de financement des politiques de gestion des ressources en eau "en bien commun". En réponse à cette question, Bernard Barraqué, professeur émérite au CNRS, a plaidé pour l'instauration de redevances pour service rendu, levées par les EPTB, pour financer la gestion équilibrée et durable des ressources en eau.

Penser notre futur, nous préparer à vivre dans un monde différent, choisir la sobriété plutôt que subir l'austérité, identifier collectivement le superflu pour nous en passer et nous garantir l’essentiel… c'est à quoi nous appelait le dialogue entre Florence Habets, hydro-climatologue, professeure à l'Ecole normale supérieure, et Denis Salles, sociologue, chargé de recherche retraité de l'INRAE.

Et enfin, faire de tous les girondins des écocitoyens. Ce que s’emploient à faire tout au long de l’année les associations partenaires des dispositifs de sensibilisation du SMEGREG qui permettent chaque année à des milliers d’élèves et de girondins de prendre conscience de la valeur patrimoniale de nos ressource et des enjeux de leur gestion. Témoignages de ceux qui ont relevé ce défi apportés par Claire Moras, directrice du CESEAU, et Eric Veyssy, directeur de Terre & Océan.

Et en conclusion de cette matinée est intervenue la signature renouvelant le partenariat qui lie depuis 2005 la CLE, le SMEGREG et l'Education nationale autour du programme d'actions pédagogiques en milieu scolaire "l'Eau, Un Enjeu Majeur".

Pour retrouver les conférences en ligne, c'est ici :

  • Les futurs de l’eau, du climat à la société, Florence Habets, Hydroclimatologue, Directrice de recherche au CNRS, professeure attachée à l'Ecole normale supérieure et Denis Salles, Sociologue, Chargé de mission retraité à l’INRAE
25ans 1 25ans 2 25ans 3 25ans 4 25ans 5

La lettre des Nappes profondes