ACCUEIL

Le SMEGREG

EPTB des Nappes profondes
de Gironde

CLE & SAGE

des Nappes profondes
de Gironde

CONNAITRE

les nappes profondes
de Gironde

VOUS &

les nappes profondes
de Gironde

    ACCUEIL

« Satisfecit pour le SMEGREG » titre Sud-Ouest dans son article du 2 mars relatif au contrôle de la Chambre régionale des comptes Nouvelle Aquitaine dont le SMEGREG a fait l’objet en 2022. Un contrôle qui s’inscrivait dans le cadre d’une étude diligentée par la Cour des comptes sur la « gestion quantitative de l’eau dans un contexte de changement climatique ».

Dans son rapport d’observations définitives rendu public fin février, la Chambre régionale a non seulement noté « une situation financière satisfaisante« , mais aussi souligné « un comité syndical très actif« , « des modalités institutionnelles de portage du SAGE adaptées et réactives« , « des études et des actions pertinentes« …

Autant d’encouragements à poursuivre leurs efforts adressés aux 31 collectivités qui siègent au SMEGREG et aux membres de la Commission locale de l’eau du SAGE des Nappes profondes.

Pas de critique donc, mais deux recommandations sont adressées au SMEGREG dont les statuts seront modifiés dans un futur proche pour retranscrire des évolutions législatives récentes.

Pour le reste du rapport, qui servira de matière à l’étude de la Cour des comptes sur la gestion quantitative de l’eau, sont bien identifiées les difficultés rencontrées pour garantir une bonne gestion opérationnelle des ressources en eau.

Pour n’en citer qu’une : la difficile mise en compatibilité de la planification de l’urbanisme avec le SAGE, même lorsque qu’un seul et même acteur exerce à la fois les compétences « urbanisme » et « alimentation en eau potable ». Une situation que l’assemblée délibérante du SMEGREG a qualifié de « révélatrice d’une fragilité schizophrénique« , le même acteur voulant « développer le territoire sans pour autant se poser la question de son approvisionnement en eau« .

Accès aux rapports :

  • de la Chambre régionale des comptes : ici
  • de la Cour des comptes : ici