ACCUEIL

Le SMEGREG

EPTB des Nappes profondes
de Gironde

CLE & SAGE

des Nappes profondes
de Gironde

CONNAITRE

les nappes profondes
de Gironde

VOUS &

les nappes profondes
de Gironde

    ACCUEIL

Le tableau de bord du SAGE, mis à jour chaque année, permet de suivre la mise en œuvre du schéma, son incidence sur les usages et l’état des ressources et donc d’évaluer son efficacité. Les données, regroupées autour de 9 thèmes, sont aujourd’hui disponibles (en cliquant ici) et fournissent de nombreux indicateurs qui confirment les bons résultats constatés ces dernières années. Extraits de son édition 2018.

   

Des prélèvements stabilisés

Les volumes prélevés sont globalement constants, voire à la baisse depuis le début des années 2000.

Les prélèvements dans l’Eocène Centre sont stabilisés à un peu plus de 43 Mm3/an avec ponctuellement des hausses à moins de 50 Mm3/an pour un maximum prélevable arrêté dans le SAGE à 38,3 Mm3/an.

     La baisse significative de l’empreinte d’un habitant sur la ressource pour l’alimentation en eau potable

Depuis l’approbation du SAGE en 2003, l’empreinte eau d’un habitant girondin (volume prélevé pour l’alimentation en eau potable toutes ressources confondues) a fortement baissé. Sa valeur oscille autour de 75 m3/an/hab. seuil correspondant à l’objectif d’économies d’eau arrêté en en 2013.

Substitutions de ressources

Dans l’attente de la mise en service du futur champ captant des Landes du Médoc, plusieurs infrastructures permettent déjà de procéder à des substitutions de prélèvements à l’Eocène centre surexploité :

  • 2 forages à l’Eocène centre pour l’AEP au nord du département (S. du Cubzaguais-Fronsadais et S. du Nord-Libournais) ;
  • le service d’eau industrielle de la presqu’île d’Ambès de Bordeaux Métropole qui traite et distribue de l’eau de la Garonne.

A noter la mise en service à venir de deux forages à l’Oligocène centre pour l’AEP à l’est de Bordeaux (S. de Castelnau-Médoc).