ACCUEIL

Le SMEGREG

EPTB des Nappes profondes
de Gironde

CLE & SAGE

des Nappes profondes
de Gironde

CONNAITRE

les nappes profondes
de Gironde

VOUS &

les nappes profondes
de Gironde

    ACCUEIL

Parfois invisibles, très coûteuses si on ne les répare pas rapidement, les fuites d’eau peuvent intervenir à tous les niveaux. Sur une chasse d’eau, entre les joints des robinets, sur le ballon d’eau chaude ou encore dans les canalisations non-visibles… autant d’emplacements d’où l’eau peut s’échapper.

Comment détecter une fuite ?

Cas le plus simple : la fuite est visible. Gouttes, filet d’eau, flaque, coulures sur les murs, il est possible d’agir vite. Dans le cas d’un ruissellement, il est possible d’utiliser un papier absorbant pour détecter l’emplacement précis d’une fuite, voire pour en trouver l’origine.

Attention aux signes révélateurs : tâches jaunâtres au plafond, plancher humide, moquette abimée, carrelage qui se soulève… Un dégât des eaux n’est pas indispensable pour signaler un problème.

Le contrôle régulier

Ce n’est pas parce qu’on n’en voit pas qu’il n’y en a pas !  Pour s’en assurer, effectuer des contrôles réguliers, simples et efficaces :

– Sur le compteur d’eau : le soir, avant d’aller se coucher, couper les appareils consommant de l’eau puis relever les chiffres indiqués sur son compteur. Si le matin, les chiffres n’ont pas bougés, alors aucune fuite n’est à signaler.

– A l’aide de ma facture d’eau : comparer sa facture avec celles des années précédentes permet de repérer une surconsommation  éventuelle, peut-être due à une fuite.

 – Sur la chasse d’eau : Lorsque la cuvette est sèche ou bien préalablement essuyée, déposer tout le long une feuille de papier absorbant. Si le papier s’humidifie, il y a un souci !

Que faire en cas de fuite ?

Il est possible d’effectuer des réparations de fortune ou de stopper un léger écoulement. Néanmoins, des réparations solides, durables, et parfaitement étanches sont indispensables pour s’assurer de la fiabilité de ses travaux. Une intervention mal effectuée peut occasionner des dégats très lourds. Dans ces conditions, une seule action : faire intervenir un plombier, seul expert habilité à trouver et colmater une fuite d’eau. 

Et si je laisse ma fuite s’écouler ?

Comme le précise le site jeconomiseleau.org, grosses ou petites, toutes les fuites doivent être réparées : cela revient moins cher que les volumes d’eau gaspillés.

– un robinet qui goutte c’est jusqu’à 35m³ / an

– 1 filet d’eau c’est jusqu’à 140m³ / an

– 1 chasse fuyarde c’est jusqu’à 50 à 220m³ / an

Des données à retrouver directement sur le site.

 

La bonne initiative : le réducteur de pression

A retrouver également sur le site jeconomiseleau.org, l’installation d’un réducteur de pression n’est pas seulement utile pour réduire sa consommation d’eau, elle est aussi efficace contre les fuites.

Installé après le compteur, cet équipement réduit la pression de l’eau dans le logement. En cas de fuite, la quantité d’eau perdue est plus faible.

De plus, une pression trop importante (supérieure à 7 bars) peut elle-même endommager les équipements de la maison tels que le chauffe-eau, les robinets, les chasses d’eau et l’électroménager, qui peuvent, à leur tour, se mettre à fuir.

Un équipement à installer sans tarder !