ACCUEIL

Le SMEGREG

EPTB des Nappes profondes
de Gironde

CLE & SAGE

des Nappes profondes
de Gironde

CONNAITRE

les nappes profondes
de Gironde

VOUS &

les nappes profondes
de Gironde

    ACCUEIL

Vous &

les nappes profondes de Gironde
____

Un peu d’histoire

À l’origine, Burdigala

L’implantation d’une cité à l’emplacement de Bordeaux, vers 300 av. JC, est intimement liée à l’eau. La Garonne est une des routes de l’étain, et les embouchures du Peugue et la Devèze, ses affluents locaux, constituent un port naturel à l’abri du courant du fleuve. Des sources délivrent une eau de qualité sur le site et les marais qui entourent la colline centrale contiennent les envahisseurs potentiels.

Au vu de ces atouts, les Romains conquièrent et administrent la ville de Burdigala, dont la population est estimée à 20 000 habitants.

Les besoins en eau sont alors satisfaits par des sources et des puits. Plusieurs aqueducs captent l’eau en périphérie et l’amènent au centre de la ville pour desservir le réseau de distribution. Ils sont détruits lors du déferlement des peuplades germaniques sur la Gaule Romaine.

Du moyen-Âge au 20e siecle, l’agglomération bordelaise manque d’eau

Dès la fin du XVe siècle, l’alimentation en eau devient un problème récurrent pour la cité de Bordeaux qui est déjà une métropole. Les habitants s’approvisionnent alors à des sources locales ou des puits captant la nappe phréatique, mais l’accroissement démographique, l’étalement urbain et le développement économique provoquent la dégradation de ces ressources.

Pénuries et rationnement surviennent régulièrement, et la qualité de l’eau est mauvaise. En 1850, les 130 000 Bordelais disposent, en été, de moins de 5 litres d’eau par jour et par personne.

Un recours tardif aux nappes profondes

Les progrès techniques de la deuxième moitié du XIXe siècle permettent désormais de réaliser des forages capables de capter les eaux des nappes profondes. Ce sont tout d’abord l’agriculture, puis l’industrie qui en bénéficient. L’alimentation en eau potable de Bordeaux ne fera appel à cette ressource qu’à partir de 1940. Pour cet usage, l’eau des nappes profondes remplacera progressivement celle des nappes phréatiques, très vulnérables, difficilement protégeables et nécessitant plus de traitements.

Une sollicitation croissante

Le nombre de forages dans les nappes profondes a considérablement augmenté depuis la deuxième moitié du XXe siècle. Si l’on prend l’exemple de la nappe de l’Eocène, on dénombrait 120 forages en 1950. Près de 300 sont exploités aujourd’hui. En 1955, le volume prélevé dans les nappes profondes était de 35 millions de m³ par an. Il atteint son maximum en 2003 avec 160 millions de m³, avant la mise en œuvre du SAGE.

La nécessité d’une exploitation raisonnée

Dès 1956, le Professeur Henri Schoeller de la Faculté des Sciences de Bordeaux s’interroge sur les risques liés à la multiplication des forages et à l’augmentation continue des prélèvements dans la nappe de l’Eocène en Gironde. Les études menées depuis cette époque ont conduit en 1996 à un diagnostic de surexploitation de certaines des nappes profondes. En réponse à ce constat, la Commission locale de l’eau (CLE) est créée en 1999. Elle est chargée de l’élaboration du SAGE l’année suivante. Le SAGE des Nappes profondes est adopté en 2003 et révisé en 2013. La CLE entame désormais une nouvelle révision.

Les ressources girondines

Les ressources en eau de la Gironde

Les ressources en eau peuvent être réparties en trois catégories :

    • les eaux superficielles (rivières, lacs, etc.) ;
    • les nappes phréatiques (premières nappes rencontrées dans le sol) ;
    • les nappes profondes (généralement captives).

Si le département de la Gironde est très riche en eau, toutes les ressources ne sont pas de qualité équivalente, en particulier concernant la production d’eau potable. Les principaux cours d’eau (Garonne, Dordogne) sont sous influence marine avec la présence de sel et de matières en suspension qui constituent un «bouchon vaseux». Quant aux cours d’eau non influencés par l’océan, et donc de meilleure qualité, ils sont éloignés des zones où s’exprime la demande.

Bien que très étendue, facilement accessible et abondante, la nappe phréatique (première nappe rencontrée sous la surface du sol) du sable des Landes présente des concentrations en fer très élevées qui rendent son utilisation délicate, quel que soit l’usage. Elle est aussi très vulnérable aux pollutions. Les ressources en eau facilement accessibles sont donc abondantes mais peu attractives, notamment pour la production d’eau potable.

En revanche, le département dispose de nappes souterraines profondes généralement de très bonne qualité.

Le recours aux nappes profondes privilégié pour l’alimentation en eau potable

En comparaison avec les eaux superficielles, les nappes dites profondes présentent les spécificités suivantes :

    • une grande stabilité dans leurs caractéristiques physico-chimiques ;
    • une faible vulnérabilité vis-à-vis des pollutions accidentelles sauf dans les zones d’alimentation des nappes ;
    • une large répartition géographique ;
    • une faible sensibilité aux aléas climatiques du fait de l’importance des stocks.

Ces qualités sont particulièrement recherchées et bien valorisées pour un usage tel que l’eau potable.

Une indispensable et délicate gestion

Cependant, leur gestion est délicate car :

    • elles ne sont pas visibles. Elles restent ainsi une notion abstraite pour la plupart des gens et il est difficile de mobiliser le grand public sur ce sujet ;
    • il peut en exister plusieurs superposées à différentes profondeurs, elles ont une structure complexe et présentent des propriétés variables dans l’espace ;
    • leurs caractéristiques ne sont connues que très ponctuellement à la faveur de forages. Et il faut utiliser des modèles mathématiques pour les représenter et simuler leur fonctionnement ;
    • les séries de données sont bien plus courtes que celles des eaux superficielles, on a peu de recul dans les connaissances.

Or ces aspects deviennent fondamentaux lorsque l’on s’engage dans une politique dite de « gestion durable ». Les concepts de risque (surexploitation et pollution), de partage de la ressource et des efforts pour la préserver doivent s’envisager sur des longues durées (une à plusieurs décennies) et sur de vastes territoires. Améliorer la connaissance des mécanismes naturels qui déterminent la dynamique de la réserve en eau et étudier l’impact des activités humaines est donc essentiel. Cela permet de définir la ressource exploitable et de proposer des règles de gestion cohérentes afin de préserver cette ressource sur le long terme.

Les girondins tous concernés

Présentes et sollicitées partout sur le Département, les nappes profondes alimentent en eau les robinets de tous les girondins. Pour nous permettre de bénéficier durablement de ces eaux d’excellente qualité, l’usage de ces ressources doit être optimisé. Tous les girondins sont concernés et doivent :

  • veiller à la bonne utilisation de l’eau dans leurs usages collectifs ;
  • contribuer individuellement aux économies d’eau et à la maîtrise des usages.

L‘alimentation en eau potable de Gironde

La Gironde compte plus de 1 600 000 habitants alimentés par 78 services de l’eau de tailles très différentes (33 communes et 45 groupements de communes). Le plus grand service est celui de Bordeaux Métropole qui dessert près de 800 000 usagers. Le plus petit service ne dessert que 87 habitants. Tous ont pour point commun d’être alimentés à partir des nappes profondes. On compte 334 captages d’eau potable en Gironde.

L’exploitation technique des installations de production et de distribution d’eau potable est assurée directement par 17 collectivités (exploitation en régie). Elle est confiée à un prestataire privé (délégation de service public) en affermage dans 59 cas (la collectivité conserve à sa charge les investissements). Le SIAEPA des Côteaux de l’Esturaire, collectivité membre du SMEGREG, a les deux modes de gestion.

Le prix de l’eau potable correspond pour près de 90% à du transport.

Services de l’eau et captages en Gironde

En Gironde, le prix de l’eau, hors assainissement, calculé sur la base d’une facture type de 120 m³, varie de 0,76 à 3 € TTC/m³ (moyenne girondine à 1,53 € TTC/m³ pour une moyenne nationale à 1,92 € TTC/m³).

Les Girondins et leur eau

Connaissent-ils vraiment leurs ressources ?

La sensibilisation des girondins

Afin d’informer les Girondins sur la ressource en eau, sa gestion et les moyens d’optimiser leur consommation, le SMEGREG porte plusieurs actions :

  • auprès des particuliers, grâce aux Espaces Info Economies d’Eau, où chacun peut obtenir des conseils gratuits et personnalisés ;
  • auprès des scolaires, grâce au dispositif pédagogique « L’eau, un enjeu majeur pour le département de la Gironde » ;
  • par la diffusion d’informations via différents supports téléchargeables sur ce site.

Les espaces info économies d’eau

Le dispositif

Les « Espaces info économie d’eau » (EIEE) sont des points d’informations sur la ressource en eau et la maîtrise des consommations, à destination du grand public. Ils ont été créés en 2011 par le SMEGREG avec le soutien de l’Agence de l’eau Adour-Garonne. Ils sont inspirés des Espaces info énergie soutenus par l’ADEME. Depuis sa création, ce dispositif a permis de sensibiliser ou d’informer plus de 50.000 personnes.

Les objectifs

Les missions des EIEE :

    • informer sur la ressource en eau des nappes profondes ;
    • sensibiliser à leur préservation et aux économies d’eau ;
    • dispenser des recommandations afin de maîtriser sa consommation d’eau avec les gestes à pratiquer au quotidien et l’installation de matériels économes ;
    • expliquer comment installer les équipements hydro-économes ;
    • conseiller gratuitement et objectivement sur le choix d’équipements ;
    • orienter, suivant les demandes, vers des professionnels pour l’acquisition et/ou la pose de matériel.

Les Espaces Infos Economies d’Eau :

à la source de la sensibilisation des Girondins

COMMENT PROFITER DES CONSEILS DES EIEE

Grâce à leurs conseillers, les Espaces Info Economies d’Eau répondent aux demandes des particuliers par téléphone, par courriel, ou en direct après prise de rendez-vous ou lors de permanences. Ils dispensent également leurs conseils sur des stands dédiés lors d’évènements ponctuels ou réguliers (foires, manifestations locales, animations…). Ils peuvent également intervenir à la demande des collectivités, pour des conférences, des débats ou des ateliers pratiques.

En 2023, 7 associations partenaires interviennent sur les Espaces Infos Economies d’Eau :

L'association

Ceseau est une association loi 1901 qui œuvre depuis 2007 pour la préservation de la ressource en eau de la région Nouvelle-Aquitaine.

Ses missions

Ses missions sont de rendre accessible les données scientifiques sur l’eau, de sensibiliser les publics sur les enjeux environnementaux et d’accompagner les porteurs de projets dans leur démarche de développement durable.

 Ainsi, l’association accompagne petits et grands, professionnels et grand public, dans la compréhension et la maîtrise des enjeux environnementaux liés à l’eau, l’environnement et la santé. Elle intervient auprès de différents publics (scolaires, jeunes, étudiants, familles, publics en difficultés, professionnels, élus…) sur la thématique de l’eau, sur les impacts de l’homme sur son environnement et sur les solutions pour préserver notre ressource.

Contacts

Pôle associatif L’Overground
24 rue du 14 juillet
33400 Talence

Contact : 05 56 56 29 58

contact@ceseau.org

FacebookTwitterInstagramYouTubeLinkedIn

https://www.ceseau.org/

L'association

Le Centre Régional d’Eco-énergétique d’Aquitaine (CREAQ) a été créé en 1998. Notre structure informe, conseille, accompagne et forme aux bonnes pratiques environnementales.

Ses missions

Nous œuvrons à promouvoir les principes du développement durable, de la transition énergétique, des énergies renouvelables.

6 pôles d’activité : Energie, Eau, Précarité énergétique, Santé environnementale, Sensibilisation jeune public, Formation

Sur l’eau, nous formons de façon pratique dans les gestes et les équipements pour réaliser facilement des économies d’eau. Notre équipe donne des conseils sur les comportements et les appareils économes lors d’animations grand public, de conférences ou via des conseils personnalisés.

Contacts

33-35 rue des Muriers

33130 BEGLES

Contact : 05 57 95 97 04

asso@creaq.org

FacebookTwitterInstagram

https://www.creaq.org/

L'association

L’association CREPAQ a été créée le 9 octobre 1996 sous la dénomination initiale de « Humani-Terre ». Ses deux membres fondateurs sont Dominique NICOLAS et Caroline BIREAU. Elle a pour objet de promouvoir et de contribuer à la transition écologique dans la région Nouvelle-Aquitaine. Dans ce but, elle œuvre à l’émergence et au renforcement de la capacité d’initiative et du pouvoir d’agir des citoyens au travers de l’appropriation du principe « Penser global, Agir local » et de son expression concrète de Fabrique citoyenne des biens communs pour la transition écologique.

Ses missions

Elle s’efforce de susciter autour de ses projets la création de communautés d’acteurs sous forme de réseaux, collectifs associatifs, groupements d’habitants, tiers-lieux, fabriques citoyennes, démarches participatives, coopératives d’intérêt collectif… pour l’obtention et la gestion de ces biens communs, ou de rejoindre avec ses projets, dans le même objectif, des communautés d’action existantes. Elle permet ainsi, par de nouvelles formes d’engagement et de gouvernance basées sur l’intelligence collective, aux citoyens et à l’ensemble des composantes de la société civile d’être des acteurs à part entière de la transition écologique, en s’appuyant sur des valeurs d’humanisme, de sobriété, de solidarité, de convivialité, de coopération, d’équité et de justice.

Contacts

6 rue des Douves

33800 Bordeaux

Contact : 05 35 54 26 97

contact@crepaq.ong

FacebookTwitterInstagramYouTubeLinkedIn

www.crepaq.ong

L'association

Chez Ekolo[Geek], nous sommes convaincus que les actions individuelles sont un moyen simple pour que chacun s’épanouisse et contribue activement à son niveau à rendre meilleur le monde dans lequel nous vivons !

Ses missions

Depuis 2007, notre association sensibilise et mobilise aux éco-gestes : Eau, Énergie, Zéro Déchet, Éco-mobilité, Consommation et Numérique responsable. Nous agissons auprès du jeune, grand public, des professionnels et du public social. Basés à Bordeaux, nous développons nos actions sur le terrain (animations, stands animés, accompagnements, outils de sensibilisation…) et sur Internet (site, réseaux sociaux et newsletter).

Contacts

Maison de la Nature et de l’Environnement de Bordeaux Aquitaine

2 quai de Brazza (bord de Garonne)

33100 BORDEAUX

Contact : 05 35 54 01 93

contact@ekologeek.com

FacebookInstagram / LinkedIn

https://www.ekologeek.com 

L'association

La Fédération de pêche de la Gironde (association loi 1901) est reconnue comme établissement à caractère d’utilité publique

Ses missions

Elle assure des missions d’intérêt général, sur le territoire du département de la Gironde, ayant notamment pour objet la protection des milieux aquatiques. A ce titre, la FDAAPPMA de la Gironde mène chaque année de nombreuses étudesafin d’améliorer la connaissance et la restauration des milieux aquatiques et a également pour objet de promouvoir la pêche de loisir et la rendre accessible à tous.

La fédération œuvre par ailleurs pour l’éducation à l’environnement à travers des missions d’animation autour de la protection des milieux aquatiques et du patrimoine piscicole ou encore de la sensibilisation au développement durable et à la biodiversité. Plusieurs centaines de jeunes sont ainsi sensibilisés chaque année.

Contacts

10 ZA du Lapin

33750 BEYCHAC-ET-CAILLAU

Contact : 05 56 92 59 48

contact@peche33.com

FacebookYouTubeLinkedIn

www.peche33.com

L'association

SOLIHA Gironde intervient sur l’ensemble du Département Girondin depuis plus de 60 ans. Créée en 1955, l’association a élargi ses champs d’intervention s’adaptant aux besoins des bénéficiaires, en constante évolution.

L’association est affiliée au mouvement national SOLIHA, premier réseau associatif intervenant dans le domaine de l’amélioration de l’habitat.

Ses missions

L’amélioration énergétique du bâti et l’adaptation du logement au vieillissement et/ou handicap font l’objet, pour chacun des dossiers que nous traitons, d’un travail attentif : diagnostic, propositions de solutions adaptées au logement, mais aussi aux comportements, besoins et aux revenus des ménages. A cette fin, SOLIHA Gironde accueille au sein de sa structure un Espace France Rénov’ et également Espace Infos Economies d’Eau délivrant des conseils neutres, objectifs et indépendants pour la maîtrise de l’eau, de l’énergie et le recours aux énergies renouvelables. 

Contacts

211 Cr de la Somme,

33800 Bordeaux

Contact : 05 56 33 88 70

FacebookTwitter /

https://soliha.fr/

L'association

Terre et Océan est une association de Médiation Culturelle des Sciences et de l’Histoire des Environnements.  Créée à Bordeaux en 1995, elle sert d’interface entre le monde scientifique et le grand public.

Ses missions

Terre & Océan met en avant les sciences de l’environnement : connaissances acquises, méthodologies, débats scientifiques et sociaux, … S’adaptant à tous les publics (scolaires et étudiants, adultes, enfants loisirs, familles, groupes, gestionnaires, élus …), Les actions de Terre & Océan évoquent la relation Homme – Nature (Environnements), l’histoire des évolutions humaines et environnementales et les enjeux socio-environnementaux

Contacts

1 Rue Louis Blériot

33130 BEGLES

Contact : 05 56 49 34 77

contact@terreetocean.fr

Facebook

www.terreetocean.fr

Solliciter un EIEE

Vous êtes une collectivité, vous souhaitez faire intervenir un conseiller Espace info économie d’eau sur votre projet d’animation (proposer un atelier, animer un débat, tenir un stand…) : contactez-nous.

Si vous êtes un particulier, contactez directement l’une des associations partenaires qui vous recevra pour un rendez-vous ou vous conseillera par téléphone ou mail.

L’Eau Un Enjeu Majeur

Le dispositif

Le dispositif pédagogique « L’eau, un enjeu majeur pour le département de la Gironde » (EUEM) a été lancé en 2005 par la CLE, le SMEGREG et la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale. L’objectif est que tous les élèves girondins aient été sensibilisés au moins une fois à la valeur patrimoniale des nappes profondes et aux enjeux de leur gestion pendant leur parcours en école élémentaire et au collège.

Tous les élèves de Gironde, des classes de l’élémentaire et du collège, peuvent profiter de ce dispositif. Il leur est proposé l’intervention d’une structure ou d’une association partenaire, soit pendant la classe soit sur un site d’accueil. L’intervention sur le thème de l’eau dure le temps d’une journée ou de deux demi-journées.

Grâce à la prise en charge du SMEGREG avec le soutien de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, la participation financière des établissements ne dépasse pas 1,50 € par élève. De plus, le transport est également pris en charge, sous certaines conditions.

Un programme d’actions plébiscité, des intervenants approuvés

Depuis son lancement en 2005, plus de 76 000 élèves et 2 500 classes ont bénéficié du dispositif. Le nombre d’interventions est en croissance chaque année et rencontre depuis 2022 un succès inattendu : durant l’année scolaire 2023/2024, ce sont près de 7 000 élèves qui ont été sensibilisés par l’une des 7 associations partenaires du dispositif.

Pour assurer l’ensemble des interventions en milieu scolaire, le SMEGREG s’appuie sur 8 structures, agréées par l’Éducation nationale :

    CESEAU

    Ceseau est une association loi 1901 qui œuvre depuis 2007 pour la préservation de la ressource en eau de la région Nouvelle-Aquitaine.

    Ses missions

    Ses missions sont de rendre accessible les données scientifiques sur l’eau, de sensibiliser les publics sur les enjeux environnementaux et d’accompagner les porteurs de projets dans leur démarche de développement durable.

     Ainsi, l’association accompagne petits et grands, professionnels et grand public, dans la compréhension et la maîtrise des enjeux environnementaux liés à l’eau, l’environnement et la santé. Elle intervient auprès de différents publics (scolaires, jeunes, étudiants, familles, publics en difficultés, professionnels, élus…) sur la thématique de l’eau, sur les impacts de l’homme sur son environnement et sur les solutions pour préserver notre ressource.

    Contacts

    Pôle associatif L’Overground
    24 rue du 14 juillet
    33400 Talence

    Contact : 05 56 56 29 58

    contact@ceseau.org

    FacebookTwitterInstagramYouTubeLinkedIn

    https://www.ceseau.org/

    CREAQ

    Le Centre Régional d’Eco-énergétique d’Aquitaine (CREAQ) a été créé en 1998. Notre structure informe, conseille, accompagne et forme aux bonnes pratiques environnementales.

    Ses missions

    Nous œuvrons à promouvoir les principes du développement durable, de la transition énergétique, des énergies renouvelables.

    6 pôles d’activité : Energie, Eau, Précarité énergétique, Santé environnementale, Sensibilisation jeune public, Formation

    Sur l’eau, nous formons de façon pratique dans les gestes et les équipements pour réaliser facilement des économies d’eau. Notre équipe donne des conseils sur les comportements et les appareils économes lors d’animations grand public, de conférences ou via des conseils personnalisés.

    Contacts

    33-35 rue des Muriers

    33130 BEGLES

    Contact : 05 57 95 97 04

    asso@creaq.org

    FacebookTwitterInstagram

    https://www.creaq.org/

    Fédération de Pêche

    La Fédération de pêche de la Gironde (association loi 1901) est reconnue comme établissement à caractère d’utilité publique

    Interventions

    QUELQUES EXEMPLES D’INTERVENTIONS

    • L’eau, une ressource précieuse : quel est son cycle naturel ? D’où vient l’eau du robinet? Mon eau est-elle de bonne qualité?
    Comment la préserver?

    • La biodiversité aquatique : Qui vit dans le plan d’eau proche de l’école? Quels sont les impacts de l’Homme?

    Contacts

    10 ZA du Lapin

    33750 BEYCHAC-ET-CAILLAU

    Contact : 05 56 92 59 48

    contact@peche33.com

    FacebookYouTubeLinkedIn

    www.peche33.com

    Terre & Océan

    Terre et Océan est une association de Médiation Culturelle des Sciences et de l’Histoire des Environnements.  Créée à Bordeaux en 1995, elle sert d’interface entre le monde scientifique et le grand public.

    Interventions

    Terre & Océan propose des activités pédagogiques pour tous les niveaux scolaires de la maternelle au collège sur des thématiques variées liées aux environnements terrestres et aquatiques et à leur histoire.
    À l’Aquaforum (Bègles), à la Maison du Patrimoine Naturel (Sadirac), sur des sites naturels ou près de votre école, nous vous proposons une approche interactive (observations sur le terrain, ateliers, diaporamas, vidéos…) sur l’eau et ses usages dans notre région et dans les autres régions du monde.

    Exemples d’activités proposées :
    • les eaux du fleuve et des rivières : qualité, couleur, plancton, poissons, usages, aménagements…
    • l’eau dans la ville et l’eau du robinet : origine, histoire, économies, traitements, avenir;
    • l’eau dans le monde : Afrique, Asie, changements climatiques…
    • l’eau et la biodiversité : mares, étangs…
    • l’eau et le climat.

    Contacts

    1 Rue Louis Blériot

    33130 BEGLES

    Contact : 05 56 49 34 77

    contact@terreetocean.fr

    Facebook

    www.terreetocean.fr

    Centre des Classes Citadines

    Le Centre des Classes Citadines est une structure particulière de l’Education nationale. Sa mission est de favoriser la découverte des patrimoines de la ville. Les activités liées au développement durable font partie de ses domaines de compétence.

    Ses missions

    Des enseignants du CCC peuvent conduire avec vous des parcours dans la ville, parce que l’eau, c’est aussi un patrimoine !
    • Autour de l’eau en ville afin de sensibiliser les élèves aux différentes spécificités de l’eau : l’eau besoin, l’eau danger, l’eau plaisir.
    • En partant d’une approche sensible des fontaines, sensibiliser les plus jeunes à la gestion raisonnée de l’eau.

    Les parcours pourront être couplés avec l’intervention d’une association de votre choix à Bordeaux et/ou par des ateliers scientifiques dans les locaux du CCC.

    Contacts

    70, rue du Château d’eau
    33000 BORDEAUX
    Tél. : 05 56 56 57 07
    ccc.bordeaux@ac-bordeaux.fr
    www.lespep33.org

    CISTUDE NATURE

    Cistude Nature propose, sur le site des Sources au Haillan, en classe ou à proximité de votre établissement scolaire, d’accompagner vos élèves des cycles 1-2 et 3. L’objectif étant qu’ils comprennent comment l’homme, à travers la gestion écologique d’une zone humide, peut participer à la sauvegarde des espèces végétales et animales.

    Ses missions

    En effet, la protection des zones humides est actuellement un enjeu majeur de notre société. Aire de refuge pour la biodiversité, filtreur naturel et zone tampon, ces espaces naturels nécessitent d’être connus et protégés pour le
    bien de tous.

    Les élèves découvriront ces milieux humides à travers l’observation de la faune et de la flore ou encore l’analyse physicochimique de l’eau
    abordée grâce aux outils pédagogiques et scientifiques fournis par l’association. Par ailleurs, l’étude plus approfondie d’une espèce endémique protégée : la tortue Cistude d’Europe peut s’effectuer par une approche sur le terrain et/ou en classe à l’aide de la mallette pédagogique «Miss Emys» conçue par Cistude Nature.

    Contacts

    Chemin du Moulinât
    33185 LE HAILLAN
    Tél : 05 56 28 47 72
    animation@cistude.org

    Les Petits Débrouillards

    Deux principes guident le travail de cette association :

    la démarche éducative des Petits Débrouillards s’appuie sur l’exercice de la citoyenneté, c’est-à-dire la capacité de chacun à intervenir dans le débat public, quel que soit son âge, son histoire personnelle ou sa culture

    la démarche expérimentale ne prescrit pas ce qu’il faut faire, mais construit un questionnement qui aide à réfléchir et à se faire sa propre opinion.

    Ses missions

    Etudier des notions telles que :
    • Qu’est-ce qu’une nappe souterraine? Expériences sur le pompage.
    • Lien avec l’eau dans la nature. Les différentes pollutions de l’eau (source et
    conséquences).
    • Expérimentations autour de la filtration d’eau «salie» avec divers matériaux. Peut-on la boire? Une eau claire est-elle potable?

    Contacts

    7, passage des argentiers
    33000 BORDEAUX
    Tél. : 05 56 52 30 35
    info@lespetitsdebrouillards-na.org
    www.lespetitsdebrouillards-na.org

    RÉSERVE GÉOLOGIQUE DE SAUCATS

    Cinq animateurs vous accueillent sur la Réserve avec des élèves et proposent des activités pédagogiques sur les thèmes de la géologie et de l’eau. Les liens entre ces thèmes sont mis en avant : reconstituer des paysages anciens par l’étude des fossiles et des roches, comprendre le rôle de l’eau dans le modelé
    du paysage et le fonctionnement d’une nappe d’eau souterraine (expériences et observation de terrain), étudier un cours d’eau (alimentation par des sources, observation des êtres vivants, mesure de paramètres, qualité de
    l’eau…).

    Ses missions

    Ces animations ont pour objectif de faire découvrir la nature aux enfants pour mieux comprendre leur environnement et agir en conséquence, en appréhendant les enjeux locaux.

    Contacts

    17, chemin de l’Église
    33650 SAUCATS
    Tél. & fax : 05 56 72 27 98
    saucats.brede@espaces-naturels.fr
    www.rngsaucats-fossiles.fr

    En parallèle

    En parallèle de «L’eau un enjeu majeur», la Régie de l’Eau Bordeaux Métropole et Bordeaux Métropole proposent aux élèves de leurs territoires un programme de sensibilisation aux enjeux de l’eau, et des parcours pédagogiques qui peuvent être en lien avec la thématique de l’eau.

    Pour les élèves de cycles 3 et 4, les inscriptions doivent être adressées à la Régie de l’eau Bordeaux Métropole par email sur pedagogie@leaubm.fr

    Pour les élèves de maternelles et primaires, dans le cadre des actions de projet ou de sensibilisation des Juniors du Développement Durable, les formulaires d’inscription sont à retrouver ici et toutes les infos à découvrir sur le site internet.

    Inscriptions

    Vous êtes enseignant,

    • du CE2 à la 3ème, si votre établissement se situe au sein de l’une des 23 communes du service de l’eau potable de Bordeaux Métropole, nous vous invitons à contacter les services de la Régie de l’Eau Bordeaux Métropole sur pedagogie@leaubm.fr
    • dans tous les autres cas, vous pouvez nous contacter ou contacter directement la structure qui vous intéresse en fonction de votre projet, comme précisé ci après.

    Les inscriptions à un projet de sensibilisation dans le cadre du dispositif l’Eau Un Enjeu Majeur se déroulent en 2 sessions, quelle que soit la date d’intervention de ce projet :

      • la première session est ouverte du 1er septembre au 20 décembre 2024 ;
      • une deuxième session sera ouverte du 6 janvier au 30 avril 2025.

    Pour inscrire votre classe à un projet de sensibilisation, il vous faudra obligatoirement remplir le formulaire de demande téléchargeable ici et nous le renvoyer par mail.

    Pour rappel, l’envoi du formulaire ne vaut pas inscription. Toute intervention effectuée en classe ou sur site en l’absence de réponse officielle du SMEGREG ne sera pas subventionnée par le dispositif l’Eau Un Enjeu Majeur. Pensez également à vérifier auprès de l’association intervenante qu’elle a bien reçu l’accord du SMEGREG.

    Enfin, à l’issue de l’intervention de l’association, nous vous demanderons également de remplir le formulaire de bilan d’action téléchargeable ici  : Formulaire Bilan Action.

    Pour toute question complémentaire, contactez le SMEGREG sur eau.enjeu.majeur@smegreg.org ou au 05 57 01 65 65

    Des supports de communication

    Pour s’informer sur notre patrimoine girondin, réaliser des économies d’eau, adopter les bons gestes au quotidien et installer le bon matériel, le SMEGREG met à votre disposition :